DJSCS GUYANE

DJSCS GUYANE

Newsletter
Retour à la page d'accueil
>JEUNESSE ET VIE ASSOCIATIVE >MOBILITE DES JEUNES EN EUROPE ET A L’INTERNATIONAL >PROJET SURINAME POUR UN GROUPE DE JEUNES GUYANAIS

PROJET SURINAME POUR UN GROUPE DE JEUNES GUYANAIS

Article JEUNESSE ET VIE ASSOCIATIVE 21/08/2018

Le 20 août 2018, s’est tenue la première réunion préparatoire du projet « Franchir les frontières pour aller au-delà de soi » qui se déroulera du 15 au 21 octobre 2018.

Au cours de cette action de mobilité transfrontalière, portée par l’association Deuxième Chance (A2C) et la Direction de la Jeunesse, des Sports et de la Cohésion Sociale, huit jeunes guyanais vont quitter le territoire durant une semaine et vivre une expérience collective à l’étranger.

La préparation du voyage se déroule en plusieurs réunions qui permettront de transmetttre un savoir en terme de recherche d’activité, de concertation sur les choix à faire (nature des activités, budget). Plusieurs orientations thématiques se dégagent :

L’ approche culturelle, notamment à Paramaribo, ville classée au patrimoine mondial de l’UNESCO, va leur permettre de rencontrer, au-delà de la découverte de l’architecture et de la gastronomie, la diversité de la population. La réalisation d’une vidéo qui sera diffusée sur les réseaux sociaux en français permettra à d’autres personnes de se faire une idée du voisinage transfrontalier.

L’approche citoyenne et les valeurs de l’engagement s’exprimeront, notamment, dans le cadre de rencontres avec des membres du Parlement National des jeunes du Surinam en Guyane et au Suriname. Cette approche se traduira également de manière transversale, dans les ateliers de préparation au départ, dans la rencontre avec certaines administrations et dans la gestion des choix quotidiens au sein de la vie de groupe.

Le groupe travaille également sur le développement d’une approche environnementale. Cet objectif dépendra des contacts qui pourraient s’avérer pertinents dans ce domaine.

Le groupe est actuellement au complet, mais si vous avez entre 18 et 30 ans, n’hésitez pas à nous faire connaître votre intérêt pour ce projet. En effet, vous pourrez être inscrit sur une liste d’attente en cas de désistement de dernière minute.

Cette approche transfrontalière est expérimentale dans le cadre de la jeunesse des plateaux des Guyanes. La mobilité internationale reste un objectif important qui doit également trouver des perspectives de développement dans les années à venir, non seulement avec le Brésil, mais aussi avec les Etats membres de l’Union Européenne et l’espace francophone pour lesquels des financements existent.

D’autres idées pour d’autres projets ? Pour d’autres destinations ? Si vos projets ou envies portent sur des actions collectives ou individuelles, n’hésitez pas à vous renseigner auprès de nos services.