DJSCS GUYANE

DJSCS GUYANE

Newsletter
Retour à la page d'accueil
>COHESION SOCIALE >AIDE ALIMENTAIRE >OUVERTURE DE L’APPEL A PROJETS 2019-2020 DU PROGRAMME NATIONAL POUR L’ALIMENTATION

OUVERTURE DE L’APPEL A PROJETS 2019-2020 DU PROGRAMME NATIONAL POUR L’ALIMENTATION

Article COHESION SOCIALE 23/10/2019

Cet appel à projet est doté d’une enveloppe globale de 2 millions d’euros et le dépôt des candidature est ouvert du 30 septembre au 25 novembre 2019. Les informations essentielles sont accessibles sur le site du ministère de l’agriculture. Les candidatures peuvent être déposées sur le site MesDémarches.

Le cahier des charges (en pièce jointe) précise les thèmes abordés cette année qui portent sur :

- L’émergence de nouveaux Projets alimentaires territoriaux (PAT), prenant notamment en compte l’approvisionnement de la restauration collective, la réduction du gaspillage alimentaire et la lutte contre la précarité alimentaire ;

- Le développement de projets répondant aux enjeux du PNA concernant la justice sociale, l’éducation alimentaire et l’atteinte des objectifs de la loi EGALIM pour la restauration collective. Il devra s’agir de projets d’essaimage de projets existants ou de mise en œuvre de nouveaux projets pilotes innovants.

Dans le cadre de l’enveloppe de financement apportée par la DGCS, l’appel à projets a pour objectif de mettre en valeur des projets comportant une dimension sociale importante. Cette dimension sociale pourra relever de différents enjeux :

• l’amélioration de l’accès à une alimentation sûre, diversifiée, de bonne qualité et en quantité suffisante auprès des personnes en situation de vulnérabilité économique ou sociale qui répond aux préconisations du programme national nutrition santé (PNNS) ;

• la mise en place de dispositifs garantissant le respect de la dignité de la personne humaine et permettant notamment d’augmenter la capacité des personnes à agir pour elles-mêmes et dans leur environnement. Le développement de l’insertion des publics en difficulté par l’activité économique peut répondre à cet enjeu ;

• la généralisation des mesures d’accompagnement social à tous les bénéficiaires de l’aide alimentaire visant l’amélioration des conditions d’accès au droit des personnes et favorisant leur inclusion sociale et leur retour vers l’emploi ;

• la mise en œuvre de partenariats territoriaux impliquant autant que possible les acteurs économiques, institutionnels et associatifs, visant à apporter une réponse concertée et coordonnée à la précarité alimentaire.

Les lauréats de cette édition seront récompensés lors d’un évènement dédié.

Liste des pièces-jointes